Accéder au contenu principal

SEO copywriting: Les éléments essentiels pour satisfaire les moteurs de recherche

Un minimum de copywriting SEO est nécessaire pour arriver en tête dans les moteurs de recherche

Dans ‘SEO copywriting’ ou ‘copywriting SEO’, SEO est l’acronyme (search engine optimisation ou optimisation pour les moteur de recherche) et copywriting est l’écriture de contenu. Le copywriting SEO est donc l’écriture de contenu à la fois optimisé pour les moteurs de recherche et agréable à lire par les humains.

Pour écrire un texte ‘SEO copywriting’, vous devez commencer par définir un mot clé encore appelé mot clé principal pour votre page. Sachez qu’il est très difficile de faire en sorte qu’une page arrive en tête des moteurs de recherche pour plusieurs mots clés à la fois. Vous pouvez définir des mots ‘secondaires’, mais ils doivent être très proches. Si par exemple votre mot clef principal est ‘perdre du poids’, le mot ‘maigrir’ n’a rien à voir alors même s’il veut dire à peu près la même chose. Par contre des mots clés comme 'comment perdre du poids' ou 'perdre du poids rapidement' sont des mots clefs secondaires tout à fait proches pour les moteurs de recherche. Vous devez ensuite écrire du contenu. Pour satisfaire les moteurs de recherche, votre contenu doit avoir une taille minimum. On admet en général qu’il faut un texte de 500 mots pour satisfaire aux critères SEO. Cela ne veut pas dire qu’un texte plus court n’arrivera pas en tête, mais ce sera un peu plus difficile.

Pourquoi la densité de mot clef est devenue secondaire ?

Votre contenu doit contenir plusieurs fois votre mot clef principal, et au moins une fois les mots clefs secondaires. Nous préconisons que votre mot clef principal soit présent au moins une fois dans la première phrase, une fois au milieu du texte et une fois dans la dernière phrase. Vous pouvez mettre votre mot clef à d’autres endroits, mais faites très attention à ce que votre texte soit agréable à lire par un humain.

Il n’est plus nécessaire d’avoir une densité de mot clef précise dans votre texte. C’était vrai au début des années 2000, mais cela n’a pratiquement plus d’intérêt. Pourquoi ?

D’une part, les moteurs de recherche ont appris à mieux détecter les mots clefs ‘voisins’. Si votre texte sur la perte de poids parle de maigrir ou d’amaigrissement, les moteurs de recherchent savent en tenir compte.

D’autre part, il est quasiment certain que les moteurs de recherche mesurent combien de temps vos visiteurs restent sur vos pages. Ils n’ont pas accès direct à cette information, mais ils ont de nombreuses possibilités de recoupement : google bar, google analytics, google mail, cookies… Si google s’aperçoit qu’un visiteur retourne sur une page de recherche quelques secondes après avoir été envoyé sur votre page, il n’est pas difficile de conclure que votre page n’a pas intéressé votre visiteur. On parle beaucoup de ‘satisfaction client’ et les moteurs de recherche ne font pas exception. Ils cherchent à ‘satisfaire leur clients’ c'est-à-dire de fournir des pages de résultats conformes aux attentes de l’internaute. Imaginez un instant que votre page soit bourrée de mots clefs inutiles. Vous allez faire fuir vos visiteurs et vous pénaliser.

Le titre reste l’élément prépondérant

Le titre de votre document reste l’élément le plus important dans le copywriting SEO. S’il fait moins de 70 caractères, le titre est repris sans changement dans les pages de résultats sur les moteurs. Il est impératif qu’il contienne votre mot clé principal, et que ce mot clé soit le plus près possible du début du titre.

Le titre a un poids considérable pour les moteurs de recherche. Avec les liens entrants, cela reste la base de leurs algorithmes.

Le titre est également très important pour les humains. Quand un internaute regarde une page de résultats de Google, les titres sautent aux yeux et le mot clé, en gras attire l’attention. Un titre attrayant vous permet sans problème de devancer des pages moins bien placées que vous.

Autres éléments importants pour le copywriting SEO

Il y a plusieurs autres éléments à ne pas négliger pour optimiser une page :

  • Présence de quelques mots en gras, et éventuellement en italique. Environ un par paragraphe. Il est très souhaitable que le mot clef principal soit au moins une fois en gras.
  • Présence de sous-titres (le texte est plus facile à lire). Essayez au passage de mettre au moins un balise ‘h’ (h1, h2…). Aujourd’hui, ces balises ont beaucoup perdu de leur importance, mais elles ne sont pas à négliger.
  • Présence d’une image (les images attirent l’œil et sont souvent regardées avant le texte). Nommez votre image d’après votre mot clef, par exemple perte-de-poids.jpg et ne négligez pas de mettre une balise ‘alt’ qui décrit l’image (par exemple : régime pour perdre du poids rapidement’) Toujours mettre une légende sous vos images. Si elle est attirante, vous allez donner envie à vos visiteurs de lire le reste de la page.
  • Présence d’une balise meta description. Elle doit impérativement contenir le mot clef principal et faire moins de 155 caractères. La description n’est probablement pas utilisée pour jauger la pertinence de votre page. Par contre joue un grand rôle pour les internautes car elle est le plus souvent reprise sans changement par les moteurs de recherche. Si elle est attrayante, elle va contribuer à ce que les visiteurs préfèrent visiter votre page plutôt qu’une autre, même mieux placée.
  • Il est préférable d’avoir une balise ‘meta keyword’ contenant votre mot clef, mais elle n’a plus beaucoup de poids.

Il existe beaucoup d’autres éléments de copywriting SEO dans un document. On estime que Google inspecte au moins deux cents points pour juger de la pertinence de votre page. La plupart ont un poids faible et vous pouvez en général les négliger.

Pour la plupart des mots clefs ‘pas trop difficiles’, les optimisations décrites ci-dessus sont suffisantes. Cependant, si vous visez des mots clefs ‘difficiles’ ou très difficiles, vous avez intérêt à utiliser un programme spécialisé qui va vérifier les divers points de votre page. Même pour les mots clés ‘faciles’, il est bon de faire appel à un tel programme pour ne rien oublier. Parmi ces programmes, je recommande IBP qui est très performant et qui couvre spécifiquement l’optimisation des pages françaises. Pour en savoir plus, vous pouvez aller sur le site d’IBP ou télécharger gratuitement leur ebook sur le SEO en suivant ce lien: ebook SEO

Pour réussir le SEO copywriting, vous devez aussi utiliser des appels et des contenus pertinents (à part l’utilisation effective des mots clés, titres, descriptions…). Vus devez aussi contrôler le marché en effectuant des bonnes recherches et en créant des objets de communication. N’oubliez surtout pas de réaliser une révision régulière et un suivi planifié pour ne rien rater et être au courant de toutes les nouveautés de vos clients et de vos concurrents.

Voilà vous savez tout maintenant concernant le SEO copywriting, il est donc essentiel de matriser vos mots clés et de réaliser des articles efficaces pour augmenter vos chances de ventes et par la suite obtenir un meilleur résultat financier.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les secrets des meilleurs Guest posters

En ajoutant quelques liens vers votre guest post, vous multipliez vos chances d’avoir du trafic à court et à long terme. Le guest blogging ou publication de billets d’invité est devenue l’une des méthodes les plus efficaces de promotion d’un site internet. Pendant des années, les spécialistes du SEO recommandaient le marketing par article. Cela consiste à écrire des optimisés pour les moteurs de recherche et à les publier dans des bases de données d’articles. Ces sites ont du trafic, à la fois naturel et via google. Si votre article est intéressant et qu’il a une boite de ressource attrayante, les lecteurs vont visiter votre propre site après lecture dans l’espoir de découvrir autre chose. Même si le marketing par article est encore largement utilisé, cette méthode n'est plus aussi efficace depuis la mise à jour ‘Panda’ de Google au printemps 2011. C’est pourquoi on voit l'apparition d'un nouveau modèle pour la promotion des sites : le guest blogging ou guest posting. Le pr

Savoir écrire pour le web

Savoir écrire pour le web implique d’attirer des lecteurs, entrer en relation avec eux et les fidéliser Savoir écrire est un don pour certains d’entre nous. Pour d’autres c’est une autre histoire, mais rassurez-vous : savoir écrire pour le web n’a absolument rien à voir ni avec ce que vous avez appris dans les cours de Français à l’école et encore moins avec le travail d’un écrivain. C’est beaucoup plus facile que ce que vous ne croyez. Ecrire pour le web porte le nom barbare de copywriting. C’est un mot anglais qui, strictement parlant veut dire ‘écrire une lettre de vente’. En anglais, celui qui écrit à façon pour d’autres personnes s’appelle plutôt ‘ghostwriter’ et son activité s’appelle ‘ghoswriting’ ou ‘freelance writing’. En Francais, le ghostwriter est l'écrivain public ou nègre littéraire. Le copywriter anglophone est une sorte d’expert en écriture qui est avant tout un psychologue capable de faire vibrer certains sentiments chez le lecteur et provoquer une décision d’acha

Rédaction de contenu: Pourquoi utiliser les services d’un rédacteur ?

La rédaction de contenu est un élément indispensable pour la promotion d’un site internet. On pourrait désigner par « usine de rédaction de contenu» une compagnie ou un site internent qui fournit des rédacteurs anonymes ou des « copywriters » comme on les appelle dans la langue de Shakespeare (et souvent en Français car il n’y a pas d’équivalent strict). Ce service existe et il s’appelle ‘rédaction de contenu’. Sur ces sites, vous pouvez trouver une pléiade de rédacteurs prêts à vous fournir du contenu enrichissant et informatif pour le lecteur qui vient visiter vos pages internet. Beaucoup d’entre vous comprennent le concept du plagiat et les sanctions qu’on encoure à publier du contenu qui n’est pas sien. Pour ces rédacteurs, écrire est un don et pour d’autres c’est de la passion. Il y a de fortes chances que votre contenu soit original si vous leur confiez la sous-traitance de la rédaction des articles de votre site. En général, un « copywriter » n’a pas de difficultés à s’adapter a